lundi 14 novembre 2016

Talentosceptiques !

Vous l'avez entendu tant de fois : comment les Rolling Stones ont composé "Angie" en dix minutes chrono, paroles et musiques. 10 minutes pour un chef-d'œuvre… s'il n'y a pas là une preuve qu'il existe du talent, alors que faut-il de plus à tous ces talentosceptiques !
Ou encore Renaud, qui le dit lui-même : j'ai composé mon dernier album en trois semaines, paroles, musiques, mix, editing : trois semaines. Encore une fois : belle preuve qu'il existe quelque chose de spécial chez cet artiste qui peut réaliser l'impensable : aussi peu de temps pour une œuvre de cette ampleur…
Ou encore cette anecdote que j'aime à raconter : une amie proche suivait il y a quelques années des cours de sculpture. Un jour, alors que le cours se déroulait, une personne extérieure vient à passer par là et se dit séduite par le travail de cette artiste et lui commande, dans l'instant, une statuette. La sculptrice s'exécute et réalise en 8 minutes une sculpture assez proche de celle qu'à réalisée mon amie.  L'acheteuse demande le prix et la réponse vient immédiatement : 800 euros. Regard interloqué : "800 euros pour 8 minutes de travail ?" Et l'artiste de répondre : "800 euros pour 20 ans de travail."
Ou : les Beatles étaient célèbre à 17 ans et avaient déjà composé les plus belles de leurs œuvres avant l'âge canonique de 20 ans. Et encore : Mozart avait composé plusieurs symphonies avant l'âge de 15 ans : est-ce que ce n'est pas là la preuve que ces individus ont quelque chose en plus que les autres, le commun des mortels, n'ont pas ! 
La preuve ?
Si les Beatles ont composé des chansons aussi magnifiques à 17 ans, il ne faut pas oublier que ces mêmes Beatles : John et Paul principalement ont commencé la musique dans la fleur de l'âge, autour de 4 ans pour Paul et un peu plus tard pour John. Il se sera donc écoulé pas loin de 13 ans entre leurs débuts musicaux et cette période prolifique. 13 années à raison de 5 heures de travail par jour, cela fait près de 20 000 heures de travail si l'on exclu les deux mois d'été ! 20 000 heures de travail : assez pour gagner suffisamment de compétence et d'expérience pour composer au moins quelques bons morceaux. Mozart a commencé la musique à l'âge de 2 ans, avec un père, une mère, une sœur musiciens et tout un environnement musical dont peu bénéficiaient à cette époque. De 2 ans à 15 ans, une fois encore si l'on fait le calcul, à raison de 20 heures par jour (si l'on en croit les témoignages de son père et du jeune Wolgang lui-même : Mozart n'a pas eu d'enfance - le talent à un prix !), cela fait près de 95 000 heures de travail : week-end et été compris : le père de Mozart n'était pas du genre à laisser son fils prendre des vacances ! 95 000 heures ! Il y a de quoi composer quelques bonnes symphonies ! 

Pas de talent donc : juste un potentiel activé et des heures de travail.

Aucun commentaire: