vendredi 23 juin 2017

Qui est le plus malin ?

Si vous êtes un performer, et vous êtes un performer lorsque vous prenez la parole en public, que ce soit devant votre équipe le mardi matin après un café et des croissants ou devant votre comité de direction une fois tous les six mois pour leur expliquer votre stratégie ou celle de votre département, il y a une règle très importante à retenir, c'est que votre auditoire est toujours plus intelligent que vous. Quoique vous fassiez, quoique vous disiez, qui que vous soyez, votre auditoire est plus intelligent que vous. Parce qu'à la fin de votre temps de parole, c'est eux qui pourront décider s'il vont faire ce que vous voudriez qu'ils fassent. Voire, c'est même eux qui décident pendant que vous parlez si ce que dites est digne ou non de leur intérêt... et vous pourrez toujours leur dire que cette réunion est "topless" et qu'il faut se respecter et s'écouter les uns les autres et que vous n'utilisez que trois slides et que, et que, et que... il n'empêche, c'est eux qui décident.
Si vous entrez dans la salle et que vous vous pensez vraiment plus malin qu'eux, plus intelligent... vous avez déjà perdu.
Gardez en tête que non seulement ils sont plus malins que vous, mais aussi que si vous avez décidé de leur parler, c'est que vous avez décidé de vous mettre à leur service...

jeudi 22 juin 2017

Attentats et proportions...

Les temps sont troubles...
Des dernières tentatives d'attentat, me venait cette réflexion sur la condition d'"Extrémiste" et le pourquoi de leurs actions.
Pour une part, je pense que cela tient à leur capacité et à la capacité de ceux qui les entourent de gérer et de vivre au jour le jour avec leurs émotions.
Un psychiatre, dont j'ai malheureusement oublié le nom, écrivait dans un article dont j'ai malheureusement oublié le titre dans une revue dont j'ai...
- "Si vous ne parvenez pas à maîtriser vos émotions, alors il ne sera pas long avant que nous ne tentiez de maîtriser les attitudes et les comportements de votre entourage."
Lorsque vous vous trouvez en face de quelqu'un qui ne sait pas maîtriser ses émotions, qui s'offense de choses qui devrait être aussi banal que l'humour, la dérision, l'auto-dérision, alors il vous devient impossible de vous sentir à l'aise, parce que Dieu seul sait comment cette personne va réagir et quelles seront ses menaces pour que vous cessiez d'agir comme vous le faites.
Évidemment, lorsque l'humour disparaît d'une conversation ou d'une interaction, c'est toute la mesure et le sens des proportions qui disparaît et avec lui, notre humanité.

mercredi 21 juin 2017

To Do et dans l'ordre...

Découvert sur le site TheMuse, cette façon de prioriser vos actions du jour : 1, 3, 5.
Prenez votre "To-do list" et identifiez ce qui représente une charge de travail importante, moyenne et minime.
Puis donnez-vous pour objectif de réaliser dans la journée une tâche majeure, trois tâches moyennes et cinq minimes.
Tout est dans la priorité a donner aux items de votre liste. 

mardi 20 juin 2017

Quand ça pète !

Il n'est pas rare de voir des réunions s'échauffer. Les voix s'élever parce qu'un tel n'aurait pas fait le nécessaire, parce que des responsabilités n'ont pas été prises...
Il peut arriver que cela soit salutaire. Une prise de conscience et un premier pas vers un set d'actions correctrices...
Mon avis est que ce que disons et ce que nous faisons a un impact...
D'une manière générale, la relation que vous entretenez avec vos pairs, avec les autres personnes de votre équipe ou de votre département ou de votre entreprises est plus importante que le projet sur lequel vous travaillez. Permettre à ceux qui vous entourent de mieux faire leur job est une excellente façon d'avancer plus vite.
Ok pour un peu de colère et quelques éclats de voix, mais que cela s'arrête là, après c'est respect, écoute et garder en tête que nous sommes dans le même bateau.

lundi 19 juin 2017

Décision - Action !

Il n'y a qu'une seule façon de savoir si vous avez bien pris une décision… et c'est de vous assurer qu'une action lui correspond.
Pas d'action, pas de décision.

Lorsque vous avez pour objectif de les conduire à agir, votre première cible sera leur processus de décision et votre succès se mesurera à votre capacité à transformer ce processus en une action tangible et réelle.

vendredi 16 juin 2017

Votre vrai job : prendre des risques !

Pour réussir une tâche, pour progresser dans un domaine donné, il est une évidence : il existe un risque pour que cela ne marche pas. Il y a un risque d'échec. Se confronter à quelque chose pour la première fois expose nécessairement à ce risque.
Ce n'est pas d'échouer qui est si difficile à vivre. Nous l'avons tous expérimenté et, même si ce n'est pas agréable - loin de là - nous savons tous plus ou moins que nous aurons les ressources pour nous relever et continuer d'avancer... L'échec est angoissant, mais ce n'est pas le pire. Le pire, c'est d'accepter de son plein vouloir de prendre ce risque. D'accepter que ce que nous nous apprêtons à réaliser pourrait très bien nous mettre dans une situation difficile, nous faire éprouver la honte d'être celui par lequel le malheur est arrivé, d'être celui dont on dira qu'il n'a pas réussi... Et face à ce risque, à ce potentiel tourment, beaucoup renoncent. Par le seul pouvoir de leur imagination !

Notre cerveau est une machine anticipatoire. Si nous le laissons prendre les commandes, il trouvera toujours milles et une raisons de ne pas agir, tant le risque pourrait être grand ! Pourtant, à moins de ne pas l'écouter, à moins de se lancer, il ne se passe rien.

jeudi 15 juin 2017

Si vous pensez avoir un problème de confiance en vous-même...





Dans cette vidéo, Sigourney Weaver, l'immense star du grand écran raconte qu'au moment de tourner les premières scènes d'Alien, elle s'est crue un moment allergique à la présence du chat (Jones) qui figure en bonne place dans le casting de ce film. Au moment où le réalisateur interromp la prise, elle rejoint sa loge, persuadée qu'elle sera exclue du tournage tellement trouver les quatre chats nécessaires au tournage avait été difficile. Comme si Ridley Scott allait se débarrasser de la star de son film parce qu'il était parvenu à trouver quatre chats identiques.

Et pourtant !

Doute, doute, doute...