mardi 19 novembre 2019

Les trois techniques imparables qui feront de vous l'orateur que tout le monde rêve de devenir...

Elles n'existent pas !
Rien de ce qui en vaut la peine ne tient en 3 trucs, en 6 techniques ou en 8 habitudes...
Les gens exceptionnels le savent, parce qu'ils ne sont pas devenus exceptionnels en suivant des recettes et des astuces. Ils le sont devenus en fournissant le travail nécessaire avec constance et régularité.
Ne vous laissez pas abuser par ces titres putassiers et tous ces articles,  pour la plupart inutiles qui n'ont besoin que de vos clicks et ne se soucient pas de votre développement personnel.
Si vous avez "clické" sur mon post, attiré par son titre trompeur, c'est peut-être que devenir un orateur exceptionnel fait partie de vos objectifs dans la vie. J'ai mieux pour vous que quelques trucs ou techniques : une formation !

lundi 18 novembre 2019

Le plus grand des saboteurs...

Il est un phénomène dont on parle trop peu lorsque nous nous mettons en quête d'une réalisation importante et c'est celle du "self sabotage" ou "auto-sabotage".
Comment nous sabotons nous-mêmes ce que nous entreprenons et nous arrangeons pour ne pas réussir plutôt que de risquer de nous exposer à la possibilité de réussir et de nous confronter aux changements et aux responsabilités que cela induirait.
La réussite peut paraître comme un long fleuve tranquille fait de volonté et de constance. Il n'en est rien, la réussite, c'est ce combat quotidien contre les injonctions, la plupart du temps inadéquates de notre cerveau reptilien. Réussir, pour l'Homo Erectus qui subsiste en vous, ce n'est pas la quintessence de la sécurité. C'est risqué, c'est exposé, c'est en quelque sorte dangereux. Mieux vaut en fait rater et rester cacher. Nos cerveaux reptiliens savent s'y prendre lorsque notre survie est en jeu, d'après eux ! Pour cela, ils utilisent toutes les ressources qui sont à leur disposition dont l'inconscient fait partie ! Nous nous sabotons nous-mêmes, convaincus d'agir dans le bon sens, de sécuriser ce qui doit l'être, de rester raisonnable.
La raison n'a rien à faire dans toute entreprise que vous pourriez tenter. Ne l'écoutez pas, ou pas plus que cela. Vouloir l'extraordinaire de la réussite, c'est aussi se préparer à vivre l'extraordinaire du risque. Et cela ne plait pas à tout le monde ! En tout cas, cela ne plaira pas au reptilien qui sommeille en vous. Faites le taire et continuez !
Comment me demanderez-vous ?
Eh bien comme cela, en cessant de l'écouter et en embrassant l'inconfort de la situation. Cet inconfort est normal et n'est pas l'indicateur d'un danger, mais de toutes les opportunités qui vont bientôt s'ouvrir à vous !

vendredi 15 novembre 2019

Le management de la colère ?

Il y a peu j'écrivais un billet sur la colère...
La colère est une émotion pratiquée, nous sommes bien d'accord, mais elle est aussi méconnue, en ce sens qu'elle est souvent considérée comme une émotion négative dont il est important de se méfier.
La colère est mauvaise conseillère, comme le dit la sagesse qu'on dit populaire !
La colère est une émotion de transit. C'est une émotion qui souligne la forte énergie du moment et les nécessités correctrices à mettre en place.
En fait, la colère est l'une des émotions les plus positives qui soient, à condition de l'entendre et d'y répondre avec justesse et attention.
Exemple : manquer un rendez-vous de quelques minutes parceque vous ratez votre bus vous met en colère. Votre réaction la prochaine fois : partir plus tôt, éviter les désagréments des transports en commun et vous assurer d'être à l'heure. La colère, cette émotion forte et puissante vous indique la marche à suivre, pour ne pas avoir à subir cette force et cette puissance plus qu'il n'est nécessaire.
Ainsi, lors de votre prochaine colère, il importe d'abord de la laisser s'exprimer, de ne pas la contraindre à se taire, d'entendre ce qu'elle à dire et de l'appliquer !

jeudi 14 novembre 2019

Papoter à plus d'importance que vous ne le pensez !

Ces banalités que nous échangeons avec des personnes que nous venons de rencontrer sont en fait cruciales pour installer une bonne communication. Ce n'est pas tant ce dont vous parlez qui a de l'importance, mais tout ce qui se passe autour, tout ce que vous pouvez indiquer sur vous, vos intentions, votre caractères par votre attitude et votre empathie...
Ces moments de légèreté sont essentiels pour mieux se rencontrer, mieux se découvrir...
Alors, pourquoi hésiter à poser des questions sur les dernières vacances, sur les enfants, sur leur travail, sur le temps qu'il fera ou vos dernières difficultés dans les transports en commun ?
Une fois ces préliminaires terminés, il sera bien souvent possible d'avoir une conversation plus profonde et plus porteuse de sens...
Nos vies sont faites de petites choses, de petits détails... pourquoi absolument vouloir les ignorer et prétendre qu'ils n'existent pas ?!

mercredi 13 novembre 2019

Soyez le maître de vos Débuts !

Vous êtes à une réception, un cocktail, un séminaire... et vous vous sentez seul, et vous avez l'impression que tout le monde le remarque et vous n'avez qu'une envie : retrouver le confort de votre chambre plutôt que de devoir rester dans cette salle où vous ne connaissez personne...
Si vous avez déjà vécu cette épreuve, sachez qu'il existe une solution !
Le remède à cette solitude et à cet inconfort s'appelle conversation. Ce que vous souhaitez, c'est entrer en communication avec quelqu'un.
Pour cela, il va vous falloir préparer ce qui va vous permettre d'entrer en conversation, et cela s'appelle un début !
Préparer en l'occurence, signifie qu'il va vous falloir disposer d'une liste de "débuts" à utiliser en fonction des circonstances.
L'important avec ces débuts est qu'ils donnent du champ conversationnel à votre interlocuteur, par exemple : " Je viens d'arriver dans ce nouveau domaine, vous auriez un ou deux conseils à me donner pour me sentir à l'aise plus rapidement ? "
Briser la glace n'est jamais une chose facile et les circonstances nous y aident rarement, autant arriver préparé et disposer d'un bon outil pour nous aider à remplir notre mission !

mardi 12 novembre 2019

Ce bon vieux bloc-note vaut mieux que votre téléphone !

S'il est un indésirable dans une conversation, c'est bien votre téléphone.
Notre société est minée par ce phénomène pernicieux qu'est la distraction. Un individu distrait est un individu absent. Absent à ses ressentis, à son environnement, à autrui.
Si vous souhaitez avoir un échange constructif et authentique avec quelqu'un, placez votre téléphone dans un endroit où ce dernier ne viendra pas vous déranger et donnez toute votre attention à votre interlocuteur. La meilleure façon d'être entendu commence par savoir écouter.
Plus fort encore, je vous suggère même d'apporter un bloc-note et un stylo et de vous préparer à noter tout ce que cette conversation pourrait vous apprendre et vous apporter.
Dire à votre interlocuteur : "Mais c'est super ça, tu me permets de le noter pour ne pas l'oublier !", vous fera passer non seulement pour quelqu'un d'attentionné, mais aussi de professionnel et en charge de son développement personnel.

Débarrassez-vous de la distraction et utilisez tout ce qui pourra vous aider à mieux vous concentrez sur l'autre... C'est la clé d'une bonne interaction, et donc d'une bonne communication.

vendredi 8 novembre 2019

Signature

Il importe, à un moment ou à un autre, de montrer ce que nous faisons, de le proposer au reste du monde et d'y mettre notre nom dessus.