mardi 13 octobre 2015

Universel ?

Le critique, celui qui critique, pense que sa façon de voir le monde et donc votre travail est universelle.
C'est faux.
Une critique restera toujours l'expression d'un regard spécifique, celle d'un individu.
Le fait que cet individu se leurre sur la portée de son goût, de ses expériences, de ses affinités ne doit en rien affecter votre travail.

Seuls comptent ceux vers qui vous tendez votre art. Cette connexion que vous vous appliquez à créer.

3 commentaires:

Patrice Maurin a dit…

Je ne suis pas tout à fait d'accord. La critique peut vous amener à être meilleur, à améliorer votre art. Je pense à ma mère qui était peintre; je m'étais permis de lui dire qu'elle devait trouver son propre style, son propre chemin. Je crois, humblement, qu'elle m'a écouté. Ses dernières aquarelles étaient stupéfiantes de profondeur.

Patrice.

Patrice Maurin a dit…

Je ne suis pas tout à fait d'accord. La critique peut vous amener à être meilleur, à améliorer votre art. Je pense à ma mère qui était peintre; je m'étais permis de lui dire qu'elle devait trouver son propre style, son propre chemin. Je crois, humblement, qu'elle m'a écouté. Ses dernières aquarelles étaient stupéfiantes de profondeur.

Patrice.

Laurent FRIEDMANN a dit…

Le critique du critique est il aussi concerné ? :-)