lundi 10 juillet 2017

Un autre nom pour le génie...



David Beckham a marqué 114 buts dans sa carrière de footballeur professionnel. Cette réussite impressionnante (si tant est qu'elle le soit, je ne suis pas un passionné de football, mais je sais que Beckham est reconnu comme étant un très grand footballeur !) est principalement dûe à ce que Beckham lui-même appelle ses "combinaisons". Il s'agit de routines définies et répétées pour chaque situation particulière qui pourraient se produire durant la partie. Beckham dispose ainsi de dizaines de combinaisons, imprégnées dans ses muscles, aussi automatiques et naturelles pour lui que conduire une voiture l'est pour un conducteur expérimenté ou marcher pour le commun des mortels...
Ces combinaisons sont à la racine de son succès, parce qu'elles sont la seule façon de garantir l'excellence du geste et du timing une fois sur le terrain. Mais chacune de ces combinaisons exige des centaines et des centaines de répétitions laborieuses et douloureuses.

Il est possible, pour chacun d'entre nous, de définir dans nos vies professionnelles, nos combinaisons, et de répéter jusqu'à l'automatisme ce qui garantira le succès dans telle ou telle situation... Mais combien parmi nous font vraiment cela ? Combien parmi nous préfèrent dire de Beckham que c'est un génie du ballon rond ?

Aucun commentaire: