vendredi 27 janvier 2023

Memento mori

La mort.
Elle est tout autour de nous.
Elle est si terrifiante que nous faisons comme si son imminence ne nous atteignait pas.
Pourtant, toutes nos peurs ne sont-elles pas directement reliées à cette peur ultime qu'est la peur de mourir ? Cette terreur de notre ego à l'idée de sa définitive et éternelle disparition.

Nous avons tous peur de mourir. Cette peur s'immisce dans nombre de nos comportements et nous retient d'agir dans les mille directions que la vie nous offre.

La seule façon de vivre pleinement est de travailler à une plus grande conscience de la mort. Plus celle-ci est grande, plus l'importance, le miracle et l'invitation au mouvement qu'est la vie nous apparaît.  




jeudi 26 janvier 2023

Communication - Où avez-vous appris ce que vous savez ?

Votre façon de communiquer est profondément influencée par votre environnement. Depuis votre plus jeune âge, votre savoir-faire et votre aptitude relationnelle résulte directement de la façon dont votre entourage proche valorisait ou non l'interaction, le lien à l'autre et son importance.

Depuis votre plus jeune âge, vous êtes programmé pour suivre les normes de communication pratiquées par les individus qui vous entourent. C'est assez logique si l'on se place du point de vue du cerveau qui cherchent à s'entourer de partenaires similaires et capables d'aider à assurer notre survie.

Le problème, bien sûr, est que la norme aujourd'hui dans la plupart de nos organisations n'est pas bonne. Ce savoir-faire précieux qui consiste à savoir prendre la parole avec brillance s'est perdu à coups de PowerPoint et de protection en tout genre. 

Vous faites comme eux ! Parce que votre cerveau vous le commande !

Seule manière de contourner ce mode de fonctionnement automatique : aller contre la norme et être de ceux qui font différemment. Cela sera inconfortable. Comme il est inconfortable de quitter la sécurité de la caverne et la protection de ses pairs. Mais, il n'y a pas d'autre façon de faire. Hélas. 

mercredi 25 janvier 2023

Vous devez commencer maintenant...

Je suis effondré de voir, pour ainsi dire tous les jours, à quel point la maltraitance relationnelle est la norme. Maladresses ou actes volontaires, la plupart des gens n'ont pas suffisamment conscience des dégâts qu'ils font lorsqu'ils formulent un commentaire ou donnent du feedback.

Une solution à ce problème est simple. Vous devez, dès maintenant, commencer à mieux traiter les autres. Vous devez dès à présent commencer à considérer les autres comme vous aimeriez que ces autres vous considèrent. Vous devez commencer à prendre soin des émotions et des ressentis des personnes à qui vous vous adressez. Retenir vos critiques, souligner le positif, encourager, reconnaître les qualités, dire le bon et passer sous silence le mauvais, qui ne l'est sans doute pas tant que ça…

Le problème de nos entreprises aujourd'hui est hélas que personne ne fait cela. Personne n'est attentif aux autres. Personne ne se met dans les chaussures de son interlocuteur avant de formuler des critiques, qui même si elles ont un fond de vrai, sont blessantes ou déstabilisantes.
Le problème est que chacun ne voit la relation que dans un sens. Chacun se débarrasse de son message et espère qu'il sera reçu comme il faut. 

C'est rarement le cas sans qu'une attention particulière à l'autre ne soit portée.

Traitez les autres du mieux qu'il vous est possible. S'il vous plait. 



 



mardi 24 janvier 2023

Sortir de la résistance…

C'est toute la puissance de l'Aïkido. Cet art martial qui se propose d'utiliser l'énergie de l'adversaire à ses dépens. Qui détourne sa force contre lui-même  

Toute résistance crée une force contraire de même intensité.

C'est le cas dans la vie. Tout ce à quoi vous opposez de la résistance va créer dans vos vies une force opposée dont vous allez devoir vous débrouiller.

Ne plus résister, c'est accepter. Lorsque nous acceptons ce qui est, tel que cela est, et que nous renonçons à l'illusion que cela pourrait ou devrait être autrement, nous commençons à vivre. 

Amor fati

lundi 23 janvier 2023

Monopoly 2.0

Le but du jeu est de gagner.

Qu'est-ce que « gagner » ?

Si l'on prend les règles du Monopoly, gagner consiste à tout rafler, à tout prendre aux autres, à ne rien leur laisser.

Et puis ? Une fois là-haut, seul et richissime, que se passe-t-il ? 

Rien. 

Gagner aujourd'hui, cela veut dire gagner ensemble. La planète, nos entreprises, nos vies, personne ne gagne seul. Nous avons besoin les uns des autres et il serait temps que ces jeux, qui sont des représentations miniatures du monde qui nous entoure et dans lequel nous évoluons et dont l'utilité éducative est primordiale, tiennent compte de cela.

Gagner au Monopoly aujourd'hui, ce n'est plus battre les autres, c'est gagner ensemble, c'est trouver une manière de répartir la richesse, de satisfaire tout le monde. Parce qu'une fois que les autres sont satisfaits, j'ai une plus grande chance de l'être moi-même. À toi la rue de la Paix, à moi les Champs Élysées !

Le but du jeu est de gagner – ensemble.

vendredi 20 janvier 2023

Un peu d’absence

Les réseaux sociaux et les mails m'ont appris une bonne leçon et je suis vigilant à toujours en tenir compte.

Ne jamais répondre immédiatement à qui que ce soit, pour quoi que ce soit et ceci en toute circonstance.

Mon usage des mails, notamment, était de profiter du fait que je portais toujours sur moi mon téléphone pour répondre rapidement à tous les messages. Je pensais que cela était une preuve de réactivité.

Le signal que j'envoyais à tous : je suis disponible. Je suis tellement disponible que dès que je reçois un message, j'y réponds.

Mauvais signal !

Auquel s'ajoute le constat suivant : plus l'écran est petit, plus le travail est bâclé !

Aujourd'hui, je crée de l'absence. Je fabrique de l'imaginaire. En prenant tout mon temps pour répondre, je signale que je ne suis pas disponible. Que je suis occupé ! Que je ne suis pas les yeux rivés sur mon écran ! Que j'ai une vie, bien réelle !

Derrière ce délai, chacun projettera ce qu'il veut. Mais, jamais plus que je n'ai rien d'autre à faire que de répondre à la seconde aux messages ou que je suis à ce point désespéré que j'abandonne toute autre occupation pour répondre !

Rappelez-vous : tout raconte quelque chose !

jeudi 19 janvier 2023

"This too shall pass…"

Vous vous sentez désolé, au bout du rouleau.
Ça va passer.
Vous vous sentez déprimé, fatigué, incapable de remonter la pente.
Ça va passer.
Vous vous sentez au sommet du monde, en parfaite maîtrise de tout ce qui compose votre vie
Ça va passer.
Vous vous sentez heureux et plein d'énergie.
Ça va passer.

Tout passe. Nos circonstances ressemblent à des nuages qui passent dans le ciel de qui nous sommes. Elles passent. Inutile, en ce qui nous concerne, de trop nous attarder sur l'une ou sur l'autre. Tantôt, elles nous donnent l'ombre dont nous avons besoin, tantôt elles plongent notre paysage dans une grisaille désolante. 
Quoi qu'il arrive, toutes finissent par passer.

Toutes.

Il suffit d'attendre.